dimanche 24 septembre 2017

Photo du jour

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de DNPB, alors je vous propose de mettre le crush de notre Tess à l'honneur 😊
Il s'agit d'un bel australien de 
32 ans  ... Luke Mitchell que vous avez pu voir cet été dans la saison 2 de Blindspot ! 
Bon dimanche !!
De Coco Tessie-cops

vendredi 22 septembre 2017

TENEGRIA, la Gardienne, T1, de Séverine Silbert

Sorti le 23 août 2017

Résumé : 1860, au cœur de Londres, le royaume de Ténégria rassemblant les surnaturels est en proie au chaos suite à une tentative de prise de pouvoir d'une organisation sanguinaire.
Au cœur de ce tumulte, Alicia lutte pour sa survie en cachant son passé. Sa rencontre avec un agaçant vampire risque de mettre à mal sa sécurité et peut être même son cœur.
Entrez dans l'univers de Ténégria où la trahison est de mise et les apparences souvent trompeuses !!

Mon avis :Si je me suis aventurée à lire cette histoire c’est avant tout grâce à la couverture qui m’a de suite plu. Puis j’ai jeté un œil au résumé et moi qui suis fan de romance historique et de fantastique, j’ai évidemment succombé.

Je me suis donc retrouvée au cœur de Ténégria, ce royaume dans notre monde géré par des surnaturels à la barbe des humains. La paix semblait évidente entre ces deux mondes, jusqu’à l’avènement de l’Ordre mené par Morgane, une sorcière aux pouvoirs aussi sombre que son cœur, Sebastian, le vampire sournois et cruel et Ludwig, un loup-garou inconnu dont tout le monde se méfie. Bien décidés à ne pas laisser leur monde sombrer, les surnaturels de Ténégria ont bien l’intention de résister et de reprendre le pouvoir sous l’effigie de la Ligue, mais les secrets et la discrétion qui l’entoure reste un frein à leurs actions. C’est d’ailleurs lors d’une de ces missions qu’Alicia rencontre Louis. Opposés dans leur nature mais aussi dans leur caractère, ces deux-là devront toutefois s’allier s’ils veulent atteindre leur objectif : détruire l’Ordre.

Que dire d’autre à part que cette histoire est une réelle surprise et que ça fait du bien d’être totalement prise dans un fantastique comme au bon vieux temps ! J’ai totalement succombé au style fluide et riche de l’auteur qui m’a transportée avec elle à Londres. Pourtant, ce n’était pas gagné, puisque la narration se fait à la troisième personne, ce qui n’est vraiment pas mon truc habituellement, mais on sent la maîtrise de l’auteur sur les mots et les sentiments qu’elle veut nous faire ressentir, j’ai donc fini par succomber.
L’autre point fort de ce roman, c’est le rythme qu’a instauré l’auteur. Dès les premières pages, on plonge dans l’action avec l’héroïne, ce qui a vraiment attisé ma curiosité. Il n’y a pas de temps morts, même quand ça semble plus calme, les rebondissements et les soupçons font qu’on reste toujours attentifs aux moindres détails pour essayer de dénicher des réponses, sans pour autant les trouver avant les dernières pages du livre.

Du côté des personnages, là aussi, c’est une belle surprise. Chacun d’entre eux à son histoire et est développé comme il le faut.
J’ai apprécié Alicia, l’héroïne avec sa sympathique répartie et son caractère fort. Malgré son statut de lady, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds sans pour autant sombrer dans la pestitude arrogante. Au contraire, elle est empathique mais il ne faut quand même pas la chercher.
La relation qu’elle entretient avec Louis est explosive. D’ennemies à alliés tout en battant le chaud et le froid c’est plutôt sympa à suivre. Même si j’ai trouvé parfois l’évolution un peu trop rapide, au final, le cheminement vers l’aboutissement de leur lien est plutôt bien mené.

Nous en arrivons donc à Louis, l’homme des cavernes, arrogant et possessif mais tellement touchant. Vampire de son état, il cache toutefois une autre nature impressionnante que vous découvrirez… J’ai aimé son personnage de dandy surprotecteur même si parfois, il en faisait un peu trop. Mais bon on va dire que c’est parce qu’il n’a jamais vécu cela avant…

D’autres personnages entourent Alicia et Louis. Le premier est Melchior, le jumeau de Louis. Froid et distant, il m’a donné l’impression de porter le monde sur le dos, mais au final on s’aperçoit vite qu’il est surtout mené par la peur : celle de perdre son frère. Heureusement que Charlotte, leur cousine, et Thomas le meilleur ami de Louis, sont là pour faire tampon et aider tout le monde à instaurer le dialogue. Toutefois, la tension monte, un traître se cache dans la maisonnée et pourrait bien tous les faire tuer.

En bref, un super premier tome qui atteint le petit coup de cœur tant j’ai aimé l’histoire, les relations, les rebondissements que nous a offert l’auteur. J’espère que le second tome sortira vite pour que je puisse connaître la suite des aventures d’Alicia et Louis.

Mes extraits :
« D’aussi loin que remontent les archives de leur communauté, les surnaturels avaient toujours vécu à proximité des humains. Très vite, ils avaient compris que, pour évoluer en paix et en sécurité aux côtés de ces êtres dépourvues de magie, ils seraient obligés de leur dissimuler leurs capacités particulières. Ainsi, ils avaient suivi leurs traditions et coutumes, allant même jusqu’à adopter leurs croyances. Bien sûr, quelques débordements intervinrent par-ci, par-là, donnant par la suite naissance aux mythes et légendes contés dans les chaumières, le soir, au coin du feu. Cependant, dans l’ensemble, l’harmonie régnait entre les deux mondes. Du moins, jusqu’aux évènements tragiques ayant trouvé leur source dans la tristement célèbre ville de Salem, en Amérique. Dès que les chasses aux sorcières se propagèrent à travers les océans, menaçant de révéler leur existence aux non-initiés, les représentants les plus puissants de chaque espèce se réunirent dans un lieu tenu secret afin de prendre les mesures nécessaires à leur survie. Ainsi, à travers le monde, plusieurs royaumes, totalement autonomes les uns des autres, furent érigés et des lois promulguées. Celles-ci interdisaient aux surnaturels de dévoiler leur véritable nature en présence des humains et prohibaient toutes agressions sur leur personne. Chaque souverain fut choisi en fonction de sa sagesse et de son influence. Il fallut du temps et beaucoup de ténacité, mais le calme finit par revenir et les créatures magiques reprirent leur existence, sans craindre d’être à nouveau persécutées. Mais au fil du temps, ils baissèrent leur garde, ne se doutant pas du mal qui, tapi dans l’ombre, attendait patiemment son heure pour frapper. Du cœur de l’Angleterre, en passant par les archipels de l’Écosse, jusqu’aux Midlands d’Irlande, s’étendait Ténégria. Un domaine gouverné par la reine Abigaïl, une Gardienne bienveillante, douce et puissante. Depuis son trône, situé dans une contrée dérobée à la vue de tous, épaulée par les nombreux Gardiens dispersés à travers tout le royaume, elle s’employait à préserver la paix parmi les siens et à assurer la sécurité de ceux ignorant l’existence des créatures magiques. Globalement, les règles étaient respectées, car les Gardiens y veillaient. Ces êtres puissants, les seuls capables de maîtriser l’un des cinq éléments, refusant de se mêler aux autres pour conserver leur complète neutralité, remplissaient leur mission avec dévotion et contribuaient à maintenir l’harmonie au sein de Ténégria. Cependant, depuis près d’un an, le royaume avait perdu de sa splendeur. Les surnaturels qui avaient connu la liberté, l’amour et la joie subissaient désormais la tyrannie d’un groupe d’hommes et de femmes ayant choisi de prendre le pouvoir par la force et dans la surprise la plus totale. Ils semaient la mort et la terreur pour asseoir leur autorité et gouverner le monde de la nuit. Ils se faisaient appeler l’Ordre. La famille royale ainsi que l’ensemble des Gardiens avaient été exterminés jusqu’au dernier, laissant le champ libre à cette sombre organisation. À son sommet se trouvaient trois êtres aussi cruels que puissants. Morgane, la sorcière adepte de la magie noire, Sébastian, le vampire sans cœur et Ludwig, un loup-garou totalement inconnu. La résistance s’était très vite mise en place. Mais, mal préparée, elle fut écrasée en quelques jours. De nombreuses personnes avaient péri à la suite de l’Avènement de l’Ordre en tentant de les combattre. Quelques mois plus tard, la rébellion finit par renaître de ses cendres. Ses partisans s’étaient rassemblés sous la bannière de la Ligue, un regroupement de surnaturels menés par des êtres choisissant de garder l’anonymat. Ils avaient appris des erreurs de leurs prédécesseurs et agissaient dans l’ombre. Son but était d’anéantir l’Ordre afin de ramener la paix au cœur de Ténégria, tout en préservant les humains du massacre. Pour le moment, seul Ténégria était touché, mais il ne faudrait pas longtemps avant que le mal se propage aux autres royaumes. »

De Sandy Twi-cops
Broché: 428 pages
Éditeur : SILBERT Séverine
Collection : Ténégria

Photo du jour

On termine la semaine avec cet homme qui ne nous est pas inconnu !
Et lui j'adhère 😍
De Coco Tessie-cops

jeudi 21 septembre 2017

ABOVE ALL - Tome 3 : Décoller de Battista Tarantini

Sorti le 16 Août 2017

Résumé : Alexi a dû dire adieu à Hawaï, ses révélations et la déferlante de passion qui ont consolidé sa relation avec Andreas. Le navire fait maintenant route vers la Corée, et elle doit se concentrer sur son ambitieux objectif : devenir pilote d’avion de chasse embarquée. Mais lorsque Gabriel, son ex-fiancé, intègre l’équipage, ses belles résolutions fondent comme neige au soleil. À bord, l’ambiance devient électrique, et la tension, insoutenable. Et alors qu’Andreas et Alexi avaient trouvé un semblant d’équilibre, les démons du passé resurgissent et se dressent entre eux. Le jeune couple entre dans une zone de turbulences sans précédent, avec la crainte de ne pas être prêts à essuyer cette nouvelle tempête, avec la certitude qu’ils ne la traverseront pas sans dommages…

Mon avis : C’est avec une pointe de nostalgie que je quitte cet univers qui m’aura captivé pendant trois tomes. Tout va me manquer et me manque déjà : les personnages, l’histoire et le Percival !
"Décoller" est plein de rebondissement et de surprise. Certains événements sont prévisible alors que d'autres vous tombent dessus sans prévenir et nos petits cœurs tressautent mais qu'est-ce que c'est bon 😍
La plume de Battista Tarantini reste fluide et captivante et ses personnages sont toujours attachants. "Décoller" c'est du rythme, du suspense, des piques, des réparties et de la sensualité .
La narratrice reste Lexi mais l'auteure nous a réservée une surprise à la fin du livre, et ce fût très appréciable.


Nous reprenons là où Battista Tarantini nous avait abandonnées c’est-à-dire au moment où l’un des pilotes a été obligé de se poser en urgence sur la base d’Hawaï.

Malgré ses états d'âmes, Lexi doit se focaliser sur ses entraînements car la démonstration approche à grand pas. Ce qui signifie aussi que la formation est bientôt terminée et que Lexi doit penser à son avenir. Mais difficile de rester concentrée et de prendre des décisions quand on s'en veut d'avoir garder le silence sur l'état de santé de son ami, et qu'on culpabilise de cacher des informations à son amant ! 


Mais à l'heure ou Lexi entrevoit un avenir avec Andreas, qu'elle a réussi à percer sa carapace, qu'il lui ai donné sa confiance, qu'ils sont enfin heureux, une personne a décidé de livrer tous les secrets de Lexi ... pas sûr que Ice apprécie ce qu'il va apprendre !!

Leur couple résistera-t-il à cette tempête ?
Lexi sera-t-elle prête pour la démonstration ?
Entre le vol et la météorologie, quel sera le choix de Lexi ?

Au niveau des personnages, on a le plaisir de tous les voir et ainsi de suivre l'évolution de leurs histoires, comme celles de Zara ou de Drake.  Tout comme on apprend à mieux connaître April, le médecin du Percival qui est bien plus intéressante qu'il n'y parait. Ou encore Godzilla, le mentor d'Andréas qui me fait toujours penser à Maître Yoda de part ses silences et ses révélations. 

* Malgré tous ses déboires, Lexi reste droite et forte. Oui elle a fait une connerie en soutenant son ami et en mentant à son homme, mais elle assume les conséquences la tête haute. 

* Quand à Andreas, on le connaissait froid et distant mais il va montrer à ses hommes qu'il n'est pas fait que de glace, car dès que sa touche Lexi, il devient un vrai homme des cavernes ! Lui qui n'avait pas l'habitude d'agir comme ça va devoir apprendre à gérer ses nouvelles émotions ...

En résumé, un final à la hauteur de ce que j'attendais. L'auteur a su me captiver, me tenir en haleine, me faire peur et me surprendre.
Merci pour cette belle aventure !

Extrait :
Première attaque, que j'encaissai sans broncher.
- Premièrement, je suis marié et heureux en ménage. Vous ne tireriez rien de moi de cette manière. Ni d'aucune autre manière, d'ailleurs.
Je tiquai moins discrètement.
- Deuxièmement, vous ne prendrez part à aucune sauterie organisée par vos collègues et vous vous concentrerez exclusivement sur votre objectif. Cela évitera à nouveau tout débordement, de quelque nature que ce soit.
Plus ou moins condamnée à l'isolement. J'avais un premier aperçu de ce qui allait être ma punition.
- Ensuite, vous n'êtes pas aussi douée qu'on vous l'a fait croire. Je tâcherai de vous le rappeler lors de nos exercices.
Un retour à la normale, en somme.
- Enfin, vous la fermerez et l'ouvrirez seulement quand on vous le demandera.
Ma réputation me précédait.
- Des questions lieutenant ?
- Vous avez parlé du sexe, mais pas de l'alcool. J'en déduis qu'il y a une marge de manœuvre en la matière ?
Lawrence s'affala sur son fauteuil en croisant les bras sur sa poitrine. Il m'observa d'un air dédaigneux.
- Tardust vous a repêchée, je vous donne l'opportunité de vous entraîner avec moi. Ne poussez pas le bouchon trop loin, Snow. Ceci est mon premier et dernier avertissement. Tâchez de vous en souvenir.

Chronique Tome 1 et Tome 2 

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 357 pages
Éditeur : BMR

Photo du jour

Bon y'a du muscle mais je n'adhère pas ... Et vous ?
De Coco Tessie-cops

mercredi 20 septembre 2017

AU PERIL DE TE PERDRE d'Angélique Daniel

Sorti le 16 Juin 2016

Résumé : Je m'appelle Mégane Crawfords, en 1991, j'avais 16 ans et menais une vie parfaite, réussissant dans mes études et sortant enfin avec le seul garçon dont je pensais être amoureuse depuis toujours : Le beau et populaire Chad. Mais ma destinée n'était pas là. Je le compris en croisant le regard de Jessy, un nouvel élève du lycée. Il me fallut du temps pour parvenir à m'approcher de lui tant il semblait fuir le monde entier alors que mon coeur battait de plus en plus fort pour lui. Finalement un soir, je craquais et me décidais à l'embrasser. Aussitôt, il me rendit mon baiser avant de me repousser avec force...

L'avis de Kyna : Me voilà, avec mon tout premier livre "audio". J'ai beau adoré l'odeur.. le toucher d'un livre... j'avoue que le mode "audio" est vraiment fun pour mes 45 minutes de trajet pour aller et revenir du travail :). J'avais peur de pas réussir à me fondre dans le livre car je l'ai pris "au hasard" dans la biblio en ligne. Et.... quelle surprise!!!

Nous commençons l'histoire par une maman, racontant à ses enfants une histoire. Son histoire. Voici donc l'histoire de Mégane, 16 ans qui vit une vie normale d'ado dans les année '90. Elle a une famille complète avec son papa, sa maman, et son frère qui ne vit plus à la maison mais à New York pour ses études. Elle a réussi à mettre le grappin sur Chad.. beau.. populaire.. gentil, au lycée. Tout se passe bien jusqu'à l'arrivée de Jessy. Mais.. qui est ce gars.... qui débarque et qui arrive à mettre le doute dans le coeur de Mégane?
S'en vient les questions que toutes ados se poserait : Pourquoi je me sens si bizarre quand il est là? Pourquoi j'aime sa présente? Pourquoi je veux qui me regarde ? J'ai un petit ami déjà, mais lui il me fait chavirer. Que faire?
Lors d'une soirée, Mégane voulant sortir de cette fête à tout prix, va se retrouver avec Jessy en promenade du soir, et sur une pulsion, va l'embrasser.
Mais pourquoi Jessy lui dit : "Pourquoi tu as fait ça??? Pour moi... c'est interdit!"
J'en dirais pas plus pour pas trop spoiler même si avec internet... c'est malheureusement vite fait.

Tout au long du livre, nous allons aussi faire la connaissance de Nicolas, le frère de Mégane qui se révélera être un excellent allié. (Je me demande si je le préfère pas à Jessy... :)). Nous allons aussi parler principalement d'un problème qui peut toucher tout le monde... et qu'en 1991 était moins maitrisé et connu qu'en 2017. Ce... problème est malheureusement à mon gout... devenu trop "commun" et cela fait du bien d'avoir une petite piqure de rappel.

Bref, en résumé, cette histoire est très très touchante, émouvante, prenante. J'ai beaucoup rit (merci nick...) et beaucoup pleurer (oui ça fait très bizarre en voiture). Parfois l'histoire a l'air un peu longue, mais une vie y est racontée : avec ses bons moments, ses mauvais moments, ses rebondissement, et sa routine parfois.
Pour moi cela vaut un bon livre d'argent pour le début.. et d'or pour la fin (sur l'échelle de Booknode).

Extrait
"Vivre me fait bien plus peur que mourir. Mourir c'est facile, on a juste à se laisser aller à s'éteindre, mais vivre, comment fait-on pour avancer jour après jour avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ?"
*** ***
"Vous êtes comparables à un couple d'oiseaux, les inséparables, lorsque l'un meurt, l'autre se laisse mourir pour le rejoindre au plus vite."

PS : dur dur de vous donner les extraits que j'aurais souhaité, n'ayant pas le livre physique il est difficile à chercher les passages préférés.

Chronique de Kyna
Broché: 698 pages
Editeur : Les Nouveaux Auteurs
Collection : HORCOL

Photo du jour

La simplicité ça a aussi du bon.
Qu'en pensez-vous ?
De Coco Tessie-cops

mardi 19 septembre 2017

MIDNIGHT TEXAS, Tome 1, Simples mortels passez votre chemin de Charlaine Harris

Sortie 6 mai 2014

Résumé : On pourrait traverser la bourgade de Midnight sans la remarquer...
Mais c'est justement là que Manfred Bernardo, jeune médium extralucide, a décidé de s'installer pour trouver la tranquillité. Pourtant, l'endroit est peuplé d'êtres énigmatiques et inquiétants comme Fiji, la sorcière locale qui habite en face de chez lui et qui possède un chat un peu étrange, ou encore son voisin Bobo Winthrop, qui tient un magasin de prêt sur gage. Bien que Manfred trouve les habitants de Midnight plutôt accueillants, il découvre peu à peu que chacun cache bien des secrets...

Mon avis : A l’occasion de la sortie de la série inspiré de la trilogie de Charlaine Harris, j’ai décidé de les lire, même si la fin de La communauté du sud me reste encore au travers de la gorge. Mais la curiosité a été plus forte et me voici donc pour une nouvelle chronique.

Bien qu’elle soit fantastique, oubliez le monde de l’insipide Sookie pour vous plonger dans celui de Midnight Texas, une petite bourgade loin d’être banale. Au contraire, il y règne une atmosphère plutôt particulière, mystérieuse, dangereuse, comme va pouvoir le constater Manfred Bernardo, un jeune médium qui vient y trouver refuge après le décès de sa grand-mère. Il va alors faire la rencontre d’un petit groupe très particulier où se mêlent humains, vampire, sorcière et d’autres créatures que l’on découvre au fur et à mesure. Alors qu’il vient trouver la tranquillité, il va se retrouver au cœur d’une enquête pour meurtre dans lequel est impliqué son bailleur Bobo Winthrop. Quand le passé refait surface, il est difficile d’y échapper.

Je ne peux vous cacher que je suis immédiatement tombée sous le charme de cet univers. Bien que le point de vue soit désormais omniscient, j’ai vraiment pris plaisir à retrouver la magnifique plume de Charlaine Harris. J’ai vraiment adoré l’ambiance lugubre et mystérieuse qu’elle fait planer sur l’histoire.

Du côté des personnages, là encore Charlaine Harris n’a pas son pareil pour nous présenter des êtres totalement atypiques.

Manfred est un jeune homme qui a un passé énigmatique, médium tatoué et percé qui débarque dans une petite ville où les habitants possèdent tous leurs petits secrets. Pas facile donc pour lui de s’y habituer mais petit à petit il va s’intégrer. C’est un personnage plutôt en retrait, très discret mais dont le don est précieux. J’ai eu un peu de mal à savoir s’il était le personnage central au début puis je me suis rendue compte que chacun des personnages étaient principaux.

Nous avons donc Fiji, la jeune trentenaire célibataire accompagnée de son précieux chat, sorcière de son état mais peu prise au sérieux. Fiji est la gentille voisine, serviable, adorable même. Amoureuse de Bobo, elle s’avère être un allié précieux dans l’enquête qui est ouverte pour le meurtre de l’ex fiancée de Bobo.

Bobo quant à lui est l’humain. Il a un lourd passé qui le rattrape mais s’il est au centre de l’intrigue c’est surtout parce que sa fiancée vient d’être retrouvée morte. Archétype du beau gosse, il reste cependant un personnage simple et très facile à aimer.

Nous découvrons aussi Joe et Chuy qui tiennent l’onglerie-antiquaire, ce couple sympathique mais secret, le Pater, prêtre pas comme les autres, très taciturne et énigmatique, ou encore Madonna et Teacher qui tiennent le Home cooking mais dont on ne sait quasiment rien, Shawn et ses enfants du Gas And Go, protecteur farouche qui le rend louche, et enfin Lemuel et Olivia, couple atypique mais que j’adore. Chacun d’entre eux cache un secret que Charlaine est bien décidée à nous révéler et j’avais qu’une hâte : le terminer.

Si je devais résumer ce livre, je ne pourrais qu’utiliser les adjectifs « prenant », « haletant », « mystérieux », pour terminer par « j’en veux encore ». Je me suis tout simplement régalée à lire ce livre et n’ai pas pu m’empêcher de lire la suite. Un coup de cœur tout simplement.

Mes extraits :
« — Nom de Dieu.
Il n’est pas conscient d’avoir parlé avant que Bobo ne prenne la parole.
— Soyez terrifié.
— Qui est-elle ?
— Elle loue l’un de mes appartements. C’est Olivia Charity.
Manfred est pratiquement certain que c’est un nom d’emprunt. Bobo connaît son vrai nom, mais n’a pas l’intention de le dire. De plus en plus très curieux…7
Soudain, Manfred s’aperçoit que de toute la matinée, pendant tout le temps du déchargement et malgré l’atmosphère amicale, aucun de ses compagnons ne lui a posé les questions habituelles : pourquoi vous installer dans ce trou ? Qu’est-ce qui vous amène par ici ? Que faites-vous comme métier ? Où habitiez-vous avant ?
Et Manfred Bernardo comprend qu’il est venu au bon endroit. C’est comme s’il était ici chez lui. »
*** ***
« — Alors, reprit-il, cette histoire avec Manfred ?
— Bon, d’accord, céda Fiji en haussant les épaules. Il est voyant.
Bobo se mit à rire.
— Il fait de la voyance par téléphone, je parie. Voilà qui explique pourquoi il s’intéressait tant à la couverture du réseau téléphonique et Internet ! Il m’a posé au moins une douzaine de questions – et pour certaines, je n’ai même pas pu répondre.
Midnight avait la grande chance de bénéficier d’une couverture Internet et portable excellente. C’était un pur hasard : Magic Portal, une grosse entreprise de jeux vidéo en ligne, avait installé une unité dans la région.
Fiji serra les lèvres.
— Ha, ha. Écoute, je sais que l’informatique, ce n’est pas ton truc. Mais va taper son nom sur Google, d’accord ? Tu sais faire ça, Bobo ?
— Je rapproche mes lèvres comme ça et je souffle2 ?
Fiji avait bien compris l’allusion mais n’était pas d’humeur à plaisanter.
— Bobo, c’est un vrai. Il va comprendre plein de choses.
Mal à l’aise, elle s’agita sur l’assise dure de son fauteuil.
— Tu veux dire que j’ai des secrets qu’il pourrait découvrir et diffuser ?
Bobo souriait toujours, mais le sourire n’atteignait plus ses yeux. Il se passa les mains dans ses cheveux blonds plutôt longs.
— On a tous des secrets, répondit Fiji.
— Même toi, Fij’ ?
Elle eut un geste d’indifférence.
— Quelques-uns.
— Et tu crois que moi aussi ?
Il la dévisageait sans sourciller et elle lui rendit son regard avec franchise.
— Je ne le crois pas, je le sais. Sinon, pourquoi serais-tu ici ? »

Chronique de Sandy Twi-cops
Poche: 316 pages
Éditeur : J'ai lu

Photo du jour

Il est très important de s'hydrater la peau. 
La preuve en image !
De Coco Tessie-cops

lundi 18 septembre 2017

L’HAYDEN, le secret d’Eli de Julie Miller Volb

Sortie 24 août 2017

Résumé : Depuis le décès de son père, Mila vit sous la tutelle de sa sœur, Elisabeth, qui gère une maison d’hôtes. Alors que de mystérieux incendies ravagent plusieurs établissements de la ville, Mila fait connaissance avec un charmant pompier, Jeremiah, qui se trouve être leur pensionnaire. Troublée par ce jeune homme qui souffle avec elle le chaud et le froid, Mila voit aussi se multiplier autour d’elle des faits étranges. Une prétendue amie de sa sœur qui débarque blessée et en danger, des tatouages trop ressemblants pour que ce soit le fruit du hasard, et bientôt le départ précipité d’Eli, sans explications…
Aidée par son ami Liam, Mila mène l’enquête et ses investigations la conduisent jusqu’à un saule rose, lieu de passage vers un monde surprenant et surnaturel. Confrontée à tous les dangers, Mila découvre alors d’inimaginables secrets à propos de sa famille.

Mon avis : C’est toujours avec un grand plaisir que je découvre le lauréat du prix de l’imaginaire chez France Loisirs. A ce jour, je n’ai encore jamais été déçue et j’espère bien continuer sur ma lancée avec l’Hayden. Je remercie donc Alexandra et France Loisirs pour m’avoir permise de le lire en avant-première.

Donc l’Hayden, c’est quoi ? Vous l’aurez compris grâce au résumé qu’il s’agit d’un monde fantastique parallèle au nôtre que la jeune Mila va découvrir, et nous aussi par la même occasion.
Il m’est plutôt délicat d’en dire plus car les révélations sur ce monde sont tellement tardives et riches en détails qu’en dire plus pourrait gâcher la lecture, je vais plutôt m’appliquer à vous expliquer mon ressenti après cette lecture.

Eh oui, je me retrouve dans la terrible situation où je n’arrive pas à dire vraiment ce que je ressens. Ce n’est pas un coup de cœur, ni une déception, pourtant j’ai beaucoup aimé lire cette histoire mais quelques petites choses m’ont dérangées.
Je vais donc essayer de retranscrire au maximum mes pensées.

Si je vais du côté du style de l’auteur, je dirais qu’il est moyennement bon. Autant Julie Miller Volb est excellente dans les descriptions et arrive à me faire voyager dans un monde enchanteur, autant je l’ai trouvé médiocre dans le relationnel entre les personnages, ce qui m’a, je dois bien l’avouer, beaucoup frustrée. J’aurais aimé plus de maturité. Alors oui, ce n’est pas forcément évident quand on se retrouve dans la tête d’une jeune fille de dix-sept ans mais j’ai eu l’impression, que même les adultes parfois étaient aussi immatures qu’elle et c’est dommage.

J’en viens donc aux personnages.
Je n’ai rien à reprocher à Mila qui a typiquement le caractère d’une jeune femme de son âge. Têtue, fleur bleue, rêveuse, curieuse, elle possède le tempérament qu’on attend d’une fille de dix-sept ans. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai adoré son personnage car il peut se révéler agaçant parfois, mais comme je le disais plus haut, c’est normal vu son âge.
Toutefois, je ne serai pas aussi tendre avec le personnage de Jeremiah. Pourtant, c’était plutôt bien parti, il me semblait énigmatique, intriguant, et pompier de surcroit, un détail plus qu’appétissant. Puis au fils des pages, il s’est révélé terne, gamin aussi parfois. Ce qui a eu le don de me refroidir. Mais au-delà de son charisme, c’est surtout la relation naissante entre ces deux personnages qui m’a gênée. Aux premiers abords, elle est mignonne mais un peu trop superficielle et creuse quand on l’approfondit.

Malgré ces défauts, je suis allée au-delà sans sourciller, sans me forcer. Pourquoi ? Pour l’histoire. L’Hayden c’est avant tout une histoire sur un monde fantastique extraordinaire où l’on rencontre des créatures que nous connaissons déjà mais dans un contexte totalement nouveau et prenant. L’auteur a réussi à garder un rythme soutenu mêlant action, relation, révélations, suspens. Malgré quelques facilités qu’elle s’est permise pour faire avancer son histoire, l’auteur a su m’embarquer dans Hayden et mieux a réussi à me donner envie de lire le second tome.

Alors oui, ce n’est pas un cinq étoiles, j’en conviens, il a des défauts, mais c’est une histoire que j’ai vraiment pris plaisir à découvrir et que j’espère vous apprécierez tout autant.

Mes extraits :
« Je guette la porte, les derniers professeurs sortent et toujours pas de Zoé en vue !
La fumée épaisse s’échappe par les fenêtres et le dessous des portes, j’entends les pompiers arriver au loin mais je sens qu’il est trop tard.
Poussée par mon instinct, mes jambes s’ébranlent et je cours, ignorant les cris de protestation de mes camarades et autres gens derrière moi. Mon estomac se tord sous l’influence de la peur mais je ne peux me résoudre à l’abandonner, je ne peux pas m’arrêter. Mes mains trouvent la poignée de la porte et l’ouvrent à la volée. Je n’y vois rien, hurle « ZOÉ ! ZOÉ ! ». J’essaie de retourner vers l’endroit où je l’ai perdue et cherche à tâtons, la fumée âcre m’emplit les poumons, m’irrite les yeux et la gorge, je tousse tout en scandant son prénom encore et encore, sans réponse.
Tout à coup je trébuche sur ce qui semble être une chaussure. À genoux, je tâtonne rapidement et trouve enfin son pied ! Je remonte le long de sa jambe et mon épaule heurte un obstacle, un mur, des marches ! Elle est tombée, a glissé sous l’escalier et personne ne l’a aidée ! La colère gronde au fond de moi guidant mes gestes, je tire de toutes mes forces pour la dégager. Elle est inconsciente.
Les flammes se rapprochent, je tousse, je ne l’abandonnerai pas, moi. Je la secoue un peu mais elle n’esquisse aucun mouvement, il va falloir que je la traîne jusqu’à la sortie.
La douzaine de mètres qui nous en sépare me paraît des kilomètres mais je ne baisse pas les bras. Je l’attrape par les épaules et avance péniblement à reculons vers la lumière.
L’effort est considérable d’autant que l’oxygène est rare, je tousse et tire, tire plus fort jusqu’à ce que le tissu auquel je me raccroche se déchire d’un coup, me faisant basculer brutalement en arrière. Le feu se rapproche vite. Je tente de me relever quand soudain je sens une main me soutenir.
La reconnaissance m’envahit, nous sommes sauvées ! J’en pleurerais presque si le temps ne nous était pas compté.
Je ne distingue pas quelle âme secourable se tient à mes côtés avec toute cette fumée, mais je ne manquerai pas de la remercier. Je tente de garder mon sang-froid, il faut tout de même encore sortir d’ici. Nous nous postons instinctivement de part et d’autre de Zoé toujours inerte, la soulevons, un bras chacun, et nous dirigeons vers la sortie. Aucun doute possible, il s’agit bien d’un « il », le poids de Zoé reposant sur moi s’allège sensiblement. La silhouette de notre sauveur se dessine dans l’encadrement illuminé de la porte lorsqu’il la pousse avec son bras libre.
Il est grand et fort.
L’air frais et pur s’engouffre dès l’ouverture, atteignant mon visage et sonnant comme une délivrance !
Tout en continuant à nous éloigner du bâtiment, je me tourne vers lui pour le remercier de son aide précieuse ; il me regarde, mon cœur rate un bond, le temps ralenti. Je le vois… un rayon de soleil illuminant ses prunelles vertes d’un éclat doré, une mèche brune mourant sur un sourcil, ses lèvres pleines s’étirent imperceptiblement en un demi-sourire… et là, à ce moment précis, je sais que je ne serai plus jamais la même. »

Chronique de Sandy Twi-cops

Pour commander : ICI

Photo du jour

Aujourd'hui j'ai envie de fleurs, pas vous ? 😉
Ah, je ne vous ai pas dit qu'on repartait avec ces hommes tatoués et sexy ?
De Coco Tessie-cops

vendredi 15 septembre 2017

ALPHA ET OMEGA, Tome 1, Le cri du loup, de Patricia Briggs

Sortie le 18 novembre 2010


Résumé: La nouvelle série dans l'univers de Mercy Thompson!
Anna a toujours ignoré l'existence des loups-garous, jusqu'à la nuit où elle a survécu à une violente agression... et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu'à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d'Amérique du Nord entre dans sa vie.
Il affirme qu'Anna est non seulement sa campagne, mais qu'elle est aussi une Omega d'une puissance rare... ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d'une magie si sombre qu'il pourrait menacer l'ensemble de la meute.

Mon avis: Ça faisait un sacré moment que cette saga était dans ma PAL!!! Je profite de mes vacances pour enfin me lancer et avoir le plaisir d'enchaîner les tomes!
Vous connaissez peut-être déjà la saga Mercy Thomson? Si oui, vous savez que cette saga en est un spin-off. Si vous ne la connaissez pas, lancez-vous! C'est une de mes sagas favorites!

Alpha et Omega est l'histoire d'une autre héroïne assez différente de Mercy. Il s'agit d'Anna, une louve-garou transformée contre son gré depuis 3 ans par une meute menée par Léo, un Alpha qui a passé ces 3 ans à la brutaliser et à la faire brutaliser par les autres loups-garous de la meute.
On découvre dès le début du tome que Anna a dû quitter cette meute car elle est devenue la compagne de Charles, le fils de Bran Cornick, le Marrok, que nous avons déjà rencontré avec Mercy.
On ne sait rien des circonstances de la rencontre de Anna et Charles, (on le découvrira petit à petit au fur et à mesure mais on peut aussi lire le préquel L'origine, que l'on peut lire avant ce T1 ou plus tard), tout ce que l'on sait, c'est que Charles a tué Léo pour pouvoir libérer Anna de son emprise sur elle. Leurs loups respectifs se sont tout de suite reconnus comme compagnons, dès le premier regard.
Charles emmène Anna avec lui au sein de sa meute, dans le Montana. Ils vont apprendre à faire connaissance et à s'apprivoiser l'un l'autre. 
Mais l'un comme l'autre ne sont pas des loups-garous ordinaires. Charles est un loup très âgé, le bras droit de son père, qui est le Marrok, l'Alpha des Alphas. Charles est le tueur de son père, envoyé en mission pour supprimer les loups qui posent problème. Il est aussi le fils d'une indienne, qui lui a légué quelques pouvoirs magiques.

Anna de son côté est une jeune louve, qui ne connaît pas grand-chose aux lois et aux coutumes des loups. Léo a fait en sorte de ne pas l'éduquer, de la laisser dans l'ignorance afin de mieux pouvoir la contrôler. Car Anna est une louve spéciale, ni dominante, ni soumise, elle découvre avec nous qu'elle est une Oméga. Et nous allons apprendre avec elle en quoi cela consiste.

À leur retour de Chicago, Bran apprend à Charles que des morts suspectes ont lieu dans les Cabinet Mountains près de chez eux. Des morts qui pourraient être dues à un loup solitaire, ou à des loups qui souhaitent apporter des problèmes à Bran. Celui-ci va donc envoyer Charles à sa recherche, accompagné d'Anna.
Cette expédition dans le froid glacial des montagnes va être l'occasion pour eux de passer du temps en tête à tête et de faire connaissance. Charles va apprendre à Anna à se servir de ses sens surdéveloppés par exemple.

Que dire mis à part que j'ai passé un très bon moment en lisant ce livre? L'écriture de l'auteure est toujours un grand plaisir. Le renouveau de cette histoire et des personnages par rapport à Mercy est très agréable. L'histoire d'amour entre Anna et Charles est hyper intéressante et originale puisqu'elle commence à l'envers: ce sont d'abord leurs loups qui se reconnaissent comme âmes sœurs et qui décident instinctivement de s'unir, alors que les humains ne se connaissent pas mais ne sont pas non plus contre cette relation. Charles avait abandonné l'idée de trouver enfin un jour une compagne, et Anna a déjà vécu l'enfer dans sa précédente meute, donc elle est plus qu'heureuse de découvrir un compagnon qui a envie de prendre soin d'elle!
Ce tome nous fait découvrir le début de leur histoire  d'amour au milieu du froid des montagnes où sévit un ennemi très puissant qui va leur donner du fil à retordre! Je suis plus qu'heureuse d'avoir attendu avant de me plonger dans cette saga puisque je vais pouvoir me précipiter dans le T2!!!!

Mes extraits:
Elle se pencha en avant, posant son front contre le sien. 
- Je te connais, lui dit-elle. Tu ne peux pas me tromper.
Cette conviction la rassura. Elle ne le connaissait peut-être que depuis très peu de temps -vraiment très peu- mais en un sens elle le connaissait mieux qu'il se connaissait lui-même. À sa surprise, il éclata de rire; un souffle calme qui, elle l'espérait, ne lui fit pas trop mal.
- Comment Leo a-t-il réussi à te tromper au point que tu te comportes comme une louve soumise?
(...)
Leo avait essayé de la briser parce qu'elle n'était pas soumise, parce qu'elle était quelque chose d'entièrement différent. Il n'avait pas voulu qu'elle le sache. Elle était hors de la structure de la meute, lui avait dit Charles. Ni dominante, ni soumise. Omega. Quoique ça signifie.
*****
Il déchira son jean pour le retirer, et elle lui rendit la pareille. Sentir le tissu épais sous ses mains la contentait. La peau soyeuse sous ses doigts était encore plus agréable. Il avait les mains calleuses, et même s'il faisait visiblement de son mieux pour être doux, il la saisissait parfois durement quand il luttait pour la déplacer où il voulait sans s'écarter d'elle. 
Grâce à l'ascendant de sa louve, il ne l'effrayait pas le moins du monde. La louve savait qu'il ne lui ferait pas de mal.
Elle comprit sa passion parce qu'elle se sentait dans le même état: comme s'il n'y avait rien de plus important que le contact de leurs peaux, comme si elle allait mourir s'il l'abandonnait. La peur et son habituel dégoût du sexe -même sa louve n'était pas assez bestiale pour faire supporter passivement ce que les autres lui avaient fait endurer - étaient partis si loin qu'ils n'étaient même plus un souvenir. 

Chronique de Nini Tessie-cop
Poche: 384 pages
Editeur : MILADY
Collection : BIT-LIT

Photo du jour

On termine la semaine ... au lit !
Cette fois je vous le laisse 😜
Bonne journée.
De Coco Tessie-cops

jeudi 14 septembre 2017

ABOVE ALL - Tome 2 : Résister de Battista Tarantini

Sorti le 05 Juillet 2017

Résumé : Parce qu’elle a accepté de relever le défi de ses supérieurs et de devenir pilote de chasse embarquée, Alexi a suivi un programme d’entraînement intensif. Avec sérieux et détermination, elle a su mener à bien sa formation en impressionnant tout l’équipage, et plus particulièrement Andreas van Allen, le tumultueux capitaine du navire, devenu son instructeur de vol, et surtout son amant…
Alors que leur relation prend de la vitesse, il devient de plus en plus difficile pour eux de faire la part des choses entre vie professionnelle et vie privée. Difficile aussi pour Alexi de se frayer un chemin au cœur du mystère qui entoure la vie d’Andreas.
Lorsque le navire accoste à Hawaï pour une courte permission, une tornade de révélations souffle sur leur relation cachée, rendant plus précaire que jamais l’équilibre qui la maintenait à flot…

Mon avis : Ah comme j'aime cet univers à la Top Gun !
Après ma lecture du tome 1, je n'avais qu'une hâte, retrouver le Percival et ses occupants. Et je ne le regrette pas car avec cette série, je vis mon rêve !
Battista Tarantini a réussi à m’immerger totalement dans cet univers de pilote, au point que j'avais l'impression d'être dans le F18 avec Lexi. Tout comme elle a réussi à me tenir en haleine avec ce qu'il faut de rythme, de révélations, de tension et d’adrénaline. 
Alors oui, tout n'est pas parfait, certaines répliques reviennent souvent et ont eu tendance à me faire lever les yeux au ciel, Lexi et Andreas ont plus de facilité à baiser qu'à parler, mais c'est pas grave, parce que la plume de Battista Tarantina est devient plus sûre tout en étant toujours aussi fluide, prenante et captivante. 
La narration est à une voix avec le point de vue de Lexi. Dommage que nous n'ayons pas celui d'Andreas, car c'est un homme complexe et secret.

On retrouve Lexi en pleine formation de pilote. Le délai donné par l'état major étant assez court, Van Allen et Drake ne lui font pas de cadeau en l'entraînant à tour de rôle et l'obligeant à tout donner.

La relation entre Lexi et Andreas évolue, au point qu'elle tombe amoureuse de lui. Mais il garde encore tellement de secret pour lui, et sa loyauté envers son passé étant tellement forte que Lexi est bien consciente qu'ils n'ont pas d'avenir. Et puis on n'oublie pas son côté connard qui ressort chaque fois que quelque chose le contrarie ! Pourtant quand il veut il sait se montrer attentionné et tendre, notamment à Hawaï 😍

Mais tout le monde n'est pas bien veillant envers Lexi, et elle est loin d'avoir la situation en main ...
Pourra-t-elle tenir à distance ceux qui veulent du mal à sa carrière et à celle du Capitaine ?
Comment réagir quand ce qu'on cache fait surface ?
A quel point la relation entre Lexi et Andreas est-elle secrète ?

Pour ce qui est des personnages, ils sont tous attachants à leur façon. Drake est un très bon ami pour Lexi, et même s'il n'aime pas Van Allen, il la soutient ! Mais il garde lui aussi des secrets qui pourraient avoir une incidence sur sa carrière et sur celle de Lexi puisqu'elle est en partie dans la confidence ! Lexi va également se rapprocher d'une autre femme du bateau, le capitaine Zora Weet, qui derrière sa froideur et sa distance cache un lourd secret. On va également faire la connaissance du mentor du Capitaine Van Allen, cet homme c'est un peu maître Yoda 😜

* Lexi est une femme forte qui a su trouver sa place dans ce monde d'homme en faisant preuve de caractère et de répondant. Qu'on l'aime ou pas, on ne peut qu'être admirative face à sa réussite et sa détermination. Côté cœur, elle réussit enfin à tenir tête à Andréas mais ça ne l'empêche de céder à toutes ses demandes. Ah oui, elle est aussi très curieuse et veut tout connaître de son amant qui lui ne veut rien dire. 

* Andreas, froid et distant, voit toutes ses convictions se faire la malle à cause de Lexi. On le voit se rapprocher d'elle, s'ouvrir peu à peu et être presque romantique, mais dès que quelque chose le contrarie il recule et redevient un vrai connard attachant ... parce que oui, on s'y attache surtout quand il s'excuse pour toutes les conneries qu'il fera parce qu'il ne sait pas aimer !!

En résumé, même si tout n'est pas parfait, l'histoire avance, des révélations sont faites et l’étau se resserre autour de Lexi. Et oui, je suis fan de cet univers et des personnages. Grâce à Battista Tarantini je vis un rêve ! 
Et je l'avoue, à l'heure ou j'écris cette chronique, j'ai lu le troisième et dernier tome. Et oui, je n'ai pu ni résister et attendre !

Chronique du Tome 1 

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 322 pages
Editeur : BMR
Collection : BMR

Photo du jour

Aujourd'hui on passe à la couleur et à l'hipster 😉
De Coco Tessie-cops